samedi 4 février 2012

Délit de tricotage abusif



Depuis ma grossesse j'ai repris goût au tricot et quand l'hiver arrive je suis généralement prise de délit de tricotage abusif.
Le soir venu après le repas, j'adore me relaxer dans mon canapé avec un travail d'aiguilles un peu différent de celui de la journée.
Voici ce que j'ai réalisé depuis le début de cet hiver. (Ce ne sont que des réalisations personnelles elles ne sont pas en vente.)


Le manteau à capuche en taille 2 ans
Le modèle,  je l'ai trouvé dans un très vieux magazine, dans les placards de ma maman.
Tricoté avec des aiguilles n°6 entièrement au point mousse. La difficulté de cet ouvrage réside dans le fait qu'il n'y a pas de couture sur les cotés, et donc que le dos et les devants sont réunis et montés en un seul morceau. Très vite c'est un gros travail bien lourd à porter...



Le débardeur avec un motif cœur en taille 2 ans.
 
Le modèle est un mélange de deux modèles Phildar. 
Tricoté avec des aiguilles n°3 et 3.5
Seul petit souci : une fois terminé, Rose ne passait pas la tête. J'ai donc appris comment démonter le haut de l'encolure pour rabattre à nouveau mes mailles de la bonne manière pour que ce soit moins serré. Oui en effet, ma façon de rabattre mes mailles et de terminer mon travail n'était pas ce que l'on peut appeler des plus conformes...


Le Pull à torsade en taille 2 ans
 
Tricoté avec des aiguilles n°3 et 3.5 
Celui ci aussi, je l'ai pris dans le catalogue Phildar. 
Vous connaissez "l'expression donné du fils à retordre " ?
Et bien voilà vous avez tout compris !
Mais qu'est ce que je me suis amusé à compter tout ça...






La plupart de mes pelotes de laine viennent de chez Lidl, lorsqu'il y a des arrivages. Le fil vient d'un fabricant Allemand (Zettl), et je vous garanti que le  rapport qualité/prix est exceptionnel. J'ai déjà essayé de les contacter pour leur commander directement, mais ils ne vendent pas aux particuliers.
Il faut juste prendre en compte que lorsque vous les achetez, vous ne savez pas forcement ce que vous en ferez et avoir le compas dans l'œil pour ne pas tomber en panne de pelote avec un travail à moitié terminé...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire