dimanche 30 septembre 2012

L'heure est grave !

Bonjour à Tous,

J'ai l'habitude de vous écrire à tous pour vous parler de créations et de bonnes nouvelles.
Aujourd'hui je fais malheureusement cet article pour mobiliser le plus grand nombre d'entre vous.

Mon statut, comme celui de plus d'un millions d'auto-entrepreneur est remis en cause.


Le gouvernement prévoit d'imposer des charges sociales forfaitaires et non en fonction du chiffre d'affaire.
Tout le monde sait que les artisans commerçants qui sont sous le régime "ordinaire" avec ce type de prélèvement de charges forfaitaires vivent très bien ! mais oui bien sur !
Je sais que la plupart des petits artisans triment comme des damnés pour survivre et payer leur charges, et au final leur retraite est plus petite qu'un ouvrier d'usine au Smic.
Pas forcement parce que leur chiffre d'affaire était plus bas que le salaire annuel d'un ouvrier, mais surtout parce que l'état s'est grassement servi sur son dos durant toute sa vie d'artisan.
C'est bien à cause de cela que j'ai choisi le régime d'auto entrepreneur : Parce que je ne voulais pas me retrouver à payer des charges avant même d'avoir encaissé le plus petit euros, pour au finale ne pas avoir plus qu'un ouvrier. (Attention je ne dénigre pas les ouvriers, loin de la!  je fais une comparaison salariale et aucunement sociale) De toute façon je n'aurais pas de retraite alors autant que  mes charges soient aujourd'hui en fonction de ce que je gagne.
Si le régime de l'auto-entrepreneur n'avait pas été crée j'aurais fait comme beaucoup de mes "collègues" je serais resté inscrite à Pôle emploi en courant d'un contrat à un autre, si tant est que j'aurais signé des contrats de travail qui se font de plus en plus rares.

Je trouve tout à fait juste de verser mes charges sociales en fonction d'un  pourcentage de mon CA.
Et si pas de CA = pas de charges.

Plus de 90 % des auto-entrepreneurs , le sont car le CA qu'ils dégagent est souvent largement inférieur au Smic, mais ils survivent car ils paient des charges en fonction de ce CA.
Qu'en est il si un auto-entrepreneur doit verser 1000€ de charges par trimestre, si il ne gagne parfois que 500€ ?
Attention je parle bien des petites entreprises artisanales, qui ne compte qu'un seul employé : le patron lui même, et avec un peu de chance son conjoint collaborateur.
On peut dire qu'une entreprise un peu plus importante s'en sort mieux et que les actionnaires des très grandes entreprises se servent autant que l'état, se fichant éperdument de leur ouvriers qui sont le cœur de leur réussite.
On en revient toujours au même les gros trinquent au  champagne mais ce sont les petits qui triment pour le leur servir.

Je n'ai aucun tabou concernant mes revenus, et dans mon cas, sachant que j'ai déclaré 1400€ de CA en 2011 comment aurais je pu m'en sortir hors du régime auto-entrepreneur ?
Oui vous avez bien lu, 1400 €, et je ne fais aucune langue de bois, je ne dissimule aucun travail au noir... vous vous demandez, comment cela est possible avec tout le travail que je fournis et que vous voyez sur mes blogs ?  Tout simplement parce que plus de la moitié du travail que vous voyez sur mes blogs est un travail personnel : des créations personnelles, du travail de publicité, de communication, de retouche photos et beaucoup de temps. Et puis en 2011, j'ai déménagé et recommencé de zéro mon activité ce qui est un facteur à prendre en compte.
 Je ne me plains pas, c'est ce que l'on appel de l'investissement. Et c'est le régime auto-entrepreneur qui me le permet. Pour espérer un jour, passer à un statut d'entreprise moyenne et je paierai mon forfait de charges comme les autres...

Toute entreprise qui se crée passe par cette période d'investissement et de roulement quasi à perte. Certain entrepreneurs ont les fonds nécessaires à ces débuts, d'autre ne les ont pas.
Le statut d'auto-entrepreneurs a permit à ces derniers de devenir travailleur indépendant et sortir du pôle emploi.


Si cette loi passe je ferais comme beaucoup d'autre auto-entrepreneur, je mettrais la clé sous la porte, et irais pointer au pôle emploi !

Il y a de forte chance que les 3 millions de chômeurs dont on entend parler depuis quelques temps deviennent 4 millions !

Pas très futé le gouvernement quand même !



Je ne fais ni politique ni démagogie, je veux simplement faire comme la plupart des gens sur cette terre : SURVIVRE !

En signant cette pétition, criez avec nous :

Touche pas à mon auto-entreprise ! 



A lire aussi

Le gouvernement fait payer les auto-entrepreneurs 

Le gouvernement contre les entrepreneurs : tout le monde est perdant

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire